Express your nature.

Upload, Share, and Be Recognized.

Join with Facebook
or join manually
X
Posted By:kiosho
Comments:

Old Comments:

2009-04-30 05:23:13
Les Anciens ne connaissaient l'existence que de 6 planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter et Saturne. Ce n'est qu'en 1781 que l'astronome William Herschel en découvrit une septième qu'il prit d'abord pour une comète : Uranus. Celle-ci met 84 ans pour accomplir son orbite, à 2.870.972.200 km en moyenne du Soleil. Uranus est donc non seulement la septième planète par ordre de découverte mais aussi la septième à partir du Soleil. Une caractéristique remarquable de cette planète est qu'elle « roule » sur son orbite. Son équateur est en effet incliné de 97,86° par rapport au plan de son orbite ! Cette orientation pour le moins inhabituelle pourrait être due à une collision, jadis, avec un astre de la taille d'une planète. Uranus possède un champ magnétique (curieusement orienté, lui aussi) d'une intensité comparable à celui de la Terre. Composée principalement d'hydrogène, d'hélium, de méthane, d'eau et d'ammoniac, Uranus doit, avec un diamètre de 51 118 km, être classée parmi les planètes géantes gazeuses. Bien que troisième planète de notre système par la taille (après Jupiter et Saturne), elle n'est que quatrième par la masse (après Neptune, pourtant plus petite). Sa distance au Soleil explique le froid régnant sur Uranus. Au niveau de l'atmosphère où la pression est de 1 bar, la température est de –197° C. Au sommet des nuages, elle n'est plus que de –215° C environ. Il est intéressant de noter que le pôle éclairé par le Soleil et celui plongé dans l'obscurité, de même que la plus grande partie de la planète, présentent la même température au sommet des nuages. Comme les autres planètes géantes de notre système, Uranus est entourée d'un système d'anneaux. Celui-ci fut découvert en 1977 lors de l'occultation d'une étoile par la planète géante. Uranus dispose d'au moins 27 satellites connus. Plusieurs furent découverts par la sonde américaine Voyager 2 (la seule à s'être approchée d'Uranus) lors de son survol de la planète en 1986. La sonde permit aussi d'observer cinq satellites (Miranda, Ariel, Umbriel, Titania, Obéron), plus gros, qui étaient déjà connus à l'époque. Le plus curieux d'entre eux est Miranda. Sa surface, composée d'un mélange d'éléments anciens et d'autres plus récents, est marquée par des canyons pouvant atteindre 20 km de profondeur ! Une hypothèse permettant d'expliquer une surface aussi tourmentée serait que le satellite aurait été percuté par un autre corps et que les morceaux résultant de l'impact se seraient ensuite agglomérés pour reformer l'astre, quelque peu défiguré… Titania possède également des failles et canyons indiquant qu'il aurait connu une activité géologique, probablement tectonique. Ariel a la surface la plus claire et peut-être la plus jeune de toutes les lunes d'Uranus. Ses vallées semblent aussi résulter d'une activité géologique. Umbriel et Obéron ne semblent pas avoir connu une telle activité, à en juger par leurs surfaces sombres et anciennes.