Express your nature.

Upload, Share, and Be Recognized.

Join with Facebook
or join manually
X
Posted By:kiosho
Comments:

Old Comments:

2009-04-30 05:47:49
Avec un diamètre de 142.984 km, soit plus de 11 fois celui de la Terre, Jupiter est la plus grande des planètes du système solaire. Parcourant son orbite en 11 ans et 314 jours à une distance moyenne d'environ 779 millions de km du Soleil, elle est la cinquième planète à partir de celui-ci et la première des planètes géantes gazeuses. Sa composition d'hydrogène et d'hélium est similaire à celle d'une petite étoile et, de fait, si Jupiter avait été entre 50 et 100 fois plus massive, des réactions de fusion nucléaire auraient pu s'y dérouler, et auraient fait d'elle une étoile plutôt qu'une planète. L'atmosphère jovienne est zébrée de zones claires en alternance avec d'autres plus sombres. Des tempêtes titanesques s'y développent, à l'instar de la fameuse Grande Tache Rouge, qui pourrait contenir trois fois la Terre et perdure depuis au moins un siècle, voire davantage, Galilée ayant observé une formation similaire il y a près de 400 ans ! Au niveau du cœur de Jupiter, probablement sous forme liquide, la pression pourrait atteindre 30 millions de fois la pression atmosphérique terrestre ! Il y fait certainement très chaud, ce qui n'est pas le cas du niveau où la pression est de 1 bar : la température n'y est que de -108°C… Jupiter possède un champ magnétique extrêmement important qui forme une zone appelée magnétosphère dont le volume vaut un million de fois la magnétosphère terrestre. Ce champ magnétique se fait ressentir jusqu'à l'orbite de Saturne ! Les radiations qui en résultent sont très dangereuses pour les équipements électroniques des sondes qui passent à proximité de Jupiter (et le seraient aussi pour des êtres humains s'ils s'y aventuraient). Comme toutes les planètes géantes de notre système, Jupiter possède des anneaux (découverts par la sonde américaine Voyager 1). Ils pourraient être formés de débris provenant de certains satellites. Jupiter est en effet au centre d'une sorte de mini-système solaire, avec au moins 63 satellites ! Elle détient ainsi le record du nombre de satellites connus pour une planète. En s'éloignant progressivement de Jupiter, on trouve d'abord 4 petits satellites (Métis, Adrastée, Amalthée et Thébé). Le plus proche, Métis, orbite à une distance de 128.000 km de Jupiter et le plus éloigné, Thébé, à 222.000 km. Leurs diamètres sont compris entre 20 km (Adrastée) et 189 km (Amalthée). Ils sont probablement à l'origine des anneaux de la planète, à l'intérieur desquels ils circulent. Métis et Adrastée sont si proches de Jupiter qu'ils orbitent autour d'elle plus rapidement qu'elle ne tourne sur elle-même. Ils finiront par s'y écraser… Au-delà, se situent les quatre satellites galiléens (ainsi nommés car découverts par Galilée le 7 janvier 1610) : Io, Europe, Ganymède et Callisto. D'une taille équivalente à celle de petites planètes, ils sont extrêmement intéressants. Un peu plus gros que notre Lune, avec un diamètre d'environ 3600 km, Io est l'objet le plus volcanique du système solaire. Ceci est dû à l'effet qu'ont sur lui les attractions combinées de Jupiter (à une distance de 422.000 km), Europe et Ganymède. Il en résulte des phénomènes de marées époustouflants. Alors que, sur Terre, la différence maximale entre marée haute et marée basse est de 18 m, la surface (solide !) de Io subit des variations d'altitude pouvant atteindre 100 m ! Sa surface est en renouvellement permanent et son atmosphère, composée principalement de dioxyde de soufre. Le passage de Io dans le champ magnétique de Jupiter provoque un courant électrique important entraînant l'apparition d'éclairs dans l'atmosphère de Jupiter. Europe est plus calme, avec une surface gelée parcourue de fissures mais dépourvue de cratères et une atmosphère d'oxygène. Le plus petit des satellites galiléens (d'un diamètre de 3130 km), situé à une distance moyenne de Jupiter de 671.000 km, intéresse beaucoup les scientifiques : sous sa croûte d'eau gelée, dont l'épaisseur est évaluée à 5 km, il pourrait bien receler des océans d'eau liquide de 50 km de profondeur. Quand on sait l'importance de l'eau dans le dével